Hashtag #dairyfree : le lait, ami ou ennemi?

En discutant avec une super conseillère chez Monoprix, je me suis rendue compte qu’on avait pas encore consacré d’articles sur le lait et ses possibles dangers à long terme. En ce qui concerne le mode de vie Low carbs, le lait de vache est fortement déconseillé car il contient environ 5 grammes de glucides pour 100ml. Autant vous dire que ce qui ressemble à un ptit latte ordinaire se transforme vite en tasse de glucides liquides.

Mais qu’en est-il de ses effets pour la santé? Peut-on consommer en toute impunité un aliment qui sert à engraisser et stimuler la croissance des veaux? Pourquoi le gouvernement nous invite-t-il à consommer un max de produits laitiers si ses effets sont si dévastateur? La réponse tout de suite:

Paf paf paf, consommez du lait pour être grand et fort et défoncer la gueule du vilain méchant loup.

Une propagande gouvernementale dirigée par les lobby du lait.

 

laitUn couple dans une cuisine le soir, seule la lumière du frigo éclaire leurs visages. Ils échangent un regard complice et partagent de manière sensuelle une bouteille de lait. Les produits laitiers, des sensations pures nous dit une voix off. Telles sont les publicités qui circulent dans les médias depuis toujours. Boire du lait c’est bon pour la santé, il faut consommer 3 produits laitiers par jour pour être fort et bien dans son corps. Conditionnés depuis notre plus tendre enfance à croire qu’on a BESOIN du lait, on refuse aujourd’hui de croire que c’est en fait du poison liquide qu’on injecte dans notre corps.

Pourquoi alors recommande-t-on le lait? 

Il faut savoir pour commencer, que les industriels du lait sont partout et sont infiltrés dans la plus part des instituts gouvernementaux sur la santé. Parlons un peu de la publicités qui nous affirme que  » les produits laitiers sont nos amis pour la vie ». Cette recommandation gouvernementale a été établie par un comité d’une trentaine de personnes dont 19 au moins sont directement affiliés à l’industrie laitière (Danone, Nestlé…). Aucune transparence donc. (source). L’épidémiologiste Philippe Froguel, lui aussi à l’Institut Pasteur de Lille, affirme :

Dans les célèbres préconisations du PNNS [Programme national Nutrition Santé], autant le conseil de manger des fruits et légumes peut se justifier, autant celui d’absorber chaque jour trois produits laitiers constitue de la pure propagande en faveur du lobby, car cela ne repose sur aucune base scientifique. »

 

 

Et que dire de l‘ Institut Français pour la Nutrition qui est financé en partie par les lobby du lait?, de la direction du Programme National de la Nutrition et de la Santé qui fut confiée à un médecin siégeant à l’institut Candia ? Des exemples comme ça, il y en a plein et ils nous démontrent que malheureusement, tous les conseils nutritionnels concernant le lait que le gouvernement nous imposent, émanent en réalité des grands industriels qui ne cherchent qu’a se faire des bénéfices au détriment de notre santé

 

Et notre santé dans tout ça?

 

Je choisis d’aborder ici les problèmes liés aux os et aux cancers. Je vous laisse consulter les liens en bas de la page qui démontrent, études à l’appui, le rôle du lait dans le diabète de type 1, l’intolérance au lactose, l’acné etc…

 La surconsommation de produits laitiers peut être néfaste pour la santé. Prenons par exemple, nos amis Scandinaves. Ce sont les plus grands consommateurs de produits laitiers au monde, ce sont aussi les plus atteints par les fractures du col du fémur et l’ostéoporose.Les gens qui consomment le plus de calcium ont les os les plus fragiles. C’est étrange, vous ne croyez pas? En fait c’est tout simple, le calcium présent dans le lait est peu assimilable par notre organisme. Celui-ci, pour se défendre, va puiser dans ses propres ressources, des minéraux pour équilibrer le trop plein de calcium. Où va-t-il les puiser? Dans nos os! 

A l’inverse, les populations d’Afrique et certaines d’Asie qui consomment le moins de produits laitiers affichent une santé osseuse parfaite, avec des taux de fracture les plus bas qui soit.

 

 « Si l’on en consomme trop (plus de deux laitages par jour), des études étrangères montrent une augmentation du cancer de la prostate chez l’homme, des ovaires chez la femme et de Parkinson chez les deux sexes ». 

(Thierry Souccar, nouvel obs.fr)

 

Le lait de vache est un excellent stimulant pour la croissance des cellules. En effet, il contient de l’ IGF-1, un stimulateur de croissance qui va qui va permettre la prolifération et la croissance de toutes les cellules du corps. Seulement voilà, adultes, nous n’avons plus besoin de grandir. Hors, le facteur de croissance IGF-1 , ne peut être retiré des produits laitiers, dans aucune forme que ce soit. La question à se poser est donc celle-ci? Qu’en est-il de la croissance des cellules cancéreuses? Le lait de vache et son fameux facteur de croissance ne font-ils pas également croître les cellules cancéreuses?

La réponse est oui. De nombreuses études ont révélé qu’une surconsommation de lait est un facteur décisif dans le cancer de la prostate. C’est sans compter que le lait de vache contient nombre d’hormones sexuelles ( œstrogènes etc…) qui favorisent le cancer du sein et de l’utérus. Thierry Souccar (Lait, mensonges et propagandes) a dit lui même:: « Si l’on en consomme trop (plus de deux laitages par jour), des études étrangères montrent une augmentation du cancer de la prostate chez l’homme, des ovaires chez la femme et de Parkinson chez les deux sexes« 

 

Par quoi remplacer le lait?

« L’humain est la seule espèce de mammifère qui prend le lait d’une autre espèce, et le boit jusqu’à l’âge adulte : il a tout faux ! »

(Professeur Henri Joyeux, de l’Institut du Cancer de Montpellier.)

 

Il faut savoir tout d’abord que le mythe du lait comme seule fournisseur officiel du calcium est faux. Il y a plus de calcium dans une poignée d’amandes que dans une brique de lait. Noix de coco, graines de chia, tofu et même oranges, les alternatives ne manquent pas. Il est vrai que tous les produits comme le lait de coco, d’amande où de soja se sont fortement développés depuis que le «  scandale du lait » a explosé.Eux tirent bien profit de la diabolisation du lait pour les adultes. Il n’en reste pas moins que des produits comme le lait de soja sont des excellentes alternatives aux produits laitiers. J’en consomme moi même sous forme de yaourt et j’ai pu noter, depuis que j’ai arrêter de manger tout ce qui vient de la vache ( à part sa viande, le beurre et le cream cheese faut pas déconner quand même), une nette amélioration de ma santé, notamment au niveau de la digestion et des aigreurs d’estomac. Laissez-moi vous dire que je revis!

En guise de conclusion, je suis pour ma part persuadée que le lait de vache est nocif pour les adultes, mais cela reste mon avis personnel. Je vous invite fortement à vous renseigner et surtout n’hésitez pas à cliquer sur les liens que j’ai mis en bas de la page, ce sont de vraies mines d’informations. Que vous continuiez ou non à consommer des produits laitiers, vous voilà informés! 

 Tito

 Sources: Charlotte en cuisine, Le nouvel observateur, l’express, dur à avaler, veganisme, Lait, mensonges et propagande, de Thierry Souccar, éd. Guide.